Le coloriage, comme activité pédagogique

separator-01

Le coloriage est une activité dont les enfants raffolent. Il s’agit d’une activité en apparence anodine mais qui, en réalité, à de grandes vertus pédagogiques et notamment le coloriage de mandalas qui favorise la concentration.

Lorsque j’étais enseignante, nous avions fait un échange entre ma classe de CP et celle des CM1/CM2. Les grands avaient inventé et fabriqué des mandalas, et mes élèves les avaient coloriés. Quel beau cadeau !
En classe, je proposais des activités de coloriage assez régulièrement aux élèves pour installer une certaine sérénité avant une activité nécessitant une grande concentration, comme l’écriture par exemple. Il m’arrivait aussi de leur offrir un coloriage comme un cadeau après une activité particulièrement fatigante et riche en apprentissage, ce qui apporte à l’élève un réel moment de détente et de création, pour “revenir à soi”.
Ce peut être très relaxant. Cet effet serait procuré par les sensations visuelles colorées et une certaine répétition du geste.

En séance de graphothérapie, j’utilise le coloriage avec un objectif très précis : améliorer les habiletés motrices. Une fois que l’on a bien expliqué comment placer ses doigts sur le crayon, le coloriage aide les enfants à renforcer les muscles de leurs doigts. Le coloriage améliore aussi la coordination œil/main, la précision du geste. Et puis lorsque je demande à l’enfant de colorier sur le poster géant accroché au mur, il est évident qu’il comprend mieux les appuis nécessaires à la précision du geste.

Le coloriage du mandala est un apprentissage en lui-même !

Audrey Bietolini

Graphothérapeute

Le mandala est un dessin circulaire orné de formes géométriques en général, convergeant vers un centre censé être porteur d’infini.
Cet exercice permet de travailler la gestion des appuis, la position du poignet, du bras, le mouvement du pouce pour bien préparer l’enfant à l’écriture. Plus le format est petit, plus il fait travailler le pouce. La difficulté est d’autant plus grande.
Proposer à votre enfant d’utiliser une seule couleur pour qu’il apprenne à gérer ses appuis, à créer des nuances de couleur en fonction de son geste.
Attention pour le coloriage, c’est le pouce et l’index qui travaillent ! Pas le poignet ! La position est la même qu’en écriture.
J’ai découvert une petite collection sympa et pratique (petit format) qu’on peut glisser dans son cartable, pourquoi pas ! Cliquez ici

Améliorer l’attention, la concentration, la créativité et l’estime de soi

Apprendre à mieux se concentrer : voilà un bel objectif pour le coloriage ; activité que les enfants aiment naturellement.

Exprimer leur personnalité, stimuler leur créativité, révéler leur côté artiste. Captivés par leur coloriage, ils développent le souci du détail et l’estime de soi. Quelle joie et quelle fierté lorsque le coloriage est terminé et tellement beau !

Sachez qu’il existe une quantité de cahiers de coloriage pour adultes aussi. Ce qui n’est pas du tout régressif mais plutôt une forme de méditation dans ce monde à 100 à l’heure !

Le coloriage coopératif, une bonne idée aussi !

Proposez à votre enfant un coloriage commun afin de vivre un beau moment de complicité. Et cela peut aider votre enfant à rester concentré sur son dessin plus longtemps que s’il était seul. Profitez de ce moment d’échanges pour dialoguer, rigoler, partager ! C’est aussi un bon moyen pour parler des limites, des règles à respecter. Ecouter les propositions du partenaire, discuter, faire des choix, respecter les idées de l’autre… tant de choses à apprendre grâce au coloriage coopératif

Alors, à vos crayons !

RESERVATION EN LIGNE