Planète Écriture

Cabinet de graphothérapie en Seine-et-Marne

Pourquoi apprend-on encore à écrire?

L’écriture manuscrite

separator

Par l’écriture, l’enfant se construit. Il s’affirme. Quelle fierté l’enfant montre-t-il lorsqu’il imite ses parents et fait ses premiers gribouillis ! Laisser une trace est pour lui une façon d’exister. En apprenant à maîtriser son geste, l’enfant passe du symbole au mot pour donner naissance à un message. Ecrire permet de fixer la pensée, de la transmettre.

A l’ère du tout numérique, où nous vivons en étroite relation avec les ordinateurs, tablettes, la génération textos n’aura pas gain de cause, non l’écriture manuscrite ne disparaîtra pas !

Différentes études scientifiques ont démontré que le geste d’écriture avait des bénéfices dans les apprentissages scolaires, en particulier pour la lecture. Lorsque l’on reconnaît une lettre par la lecture, on active les mêmes zones du cerveau que celles qui sont mises en jeu lorsque l’on trace la lettre en cursive.

L’écriture manuscrite est également, et un graphologue peut le certifier, l’expression d’un homme : autant dans ce qui est dit, que dans ce qui est sous-entendu (dans l’interprétation de l’écriture). C’est un discours à plusieurs niveaux. L’écriture est le reflet de soi. Elle est comme une signature, unique et pratiquement inimitable.

Ecrire, une compétence transversale

L’écriture manuscrite tiendra toujours une place primordiale

separator

A l’école comme dans la vie professionnelle, l’écriture manuscrite tiendra toujours une place primordiale; écrire est une compétence transversale qui intervient dans toutes les matières scolaires et à de nombreux moments de la vie (passation d’examens, lettre de motivation…).

 

Vous aider à reprendre confiance en vous et retrouver le plaisir d’écrire.

separator

Professeur des écoles pendant 15 ans, j’ai enseigné en classe de CP durant une dizaine d’années. Je me suis très souvent retrouvée face à des enfants pour qui l’apprentissage de l’écriture était une source de souffrance, de non estime de soi ou même d’échec scolaire. Sensible aux difficultés rencontrées par certains : problème de latéralisation, apprentissage de l’écriture des gauchers… je me suis intéressée à la rééducation en écriture et cela m’a tout simplement passionnée. J’en ai donc fait mon deuxième métier ! J’ai ouvert mon cabinet à mon domicile pour venir en aide aux personnes en difficulté dans leur geste graphique ou souffrant de dysgraphie. Je travaille en interaction avec des neuropsychologues, des orthophonistes, des enseignants… et je continue à apprendre.

Ma pédagogie et mon souci de bienveillance me permettent aujourd’hui d’aider et de soutenir des enfants, des adolescents et des adultes. Il n’y a pas d’écriture parfaite ; le but d’une rééducation est d’obtenir une efficacité maximale avec un minimum d’efforts à la scription. Je m’attache avant tout à restaurer le plaisir d’écrire, la confiance en soi. Instaurer un climat de confiance et une relation privilégiée avec le patient sont la base d’une bonne rééducation !

RESERVATION EN LIGNE